Compte-rendu de la réunion OIB du 24 novembre 2011

A la demande d’APESIA, le proviseur du Lycée-Collège Edouard Branly a organisé une réunion à l’attention des parents des élèves de la Section Internationale britannique du Lycée. Cette réunion a été animée par Mme Monteagle, professeur d’Histoire-Géographie OIB et par Mme Viana, professeur de littérature anglaise.

Nombre de participants : 35 parents présents, 2 parents excusés.

Rappel des coefficients de l’OIB au Baccalauréat

Voir les coefficients

A titre de comparaison, les épreuves de mathématiques/physique/SVT pour le Bac série S représentent un coefficient total de 23 en S contre 18 pour l’OIB.

De même, vous trouverez des exemples de sujets donnés aux épreuves OIB du baccalauréat des dernières années sur le site d’ASIBA

L’OIB commence à être reconnu pour les entrées en prépa, et facilite l’entrée à Sciences Po pour l’épreuve de langues.

Il existe à Nantes une Université qui prépare à l’Interprétariat et à la Traduction et qui reconnaît la mention OIB.

Quelques élèves ont réussi à intégrer des Universités anglo-saxonnes, aussi bien au Royaume-Uni qu’aux Etats-Unis (London Business School, Chicago, Atlanta) et même à Lausanne.

En France, il existe désormais 26 lycées qui présentent des élèves au Baccalauréat OIB + le lycée Jean Monet à Bruxelles. 12 Sections Internationales différentes existent à travers l’Hexagone (britannique, américaine, allemande, espagnole, italienne, etc).

Mme Monteagle indique qu’à son avis la section OIB britannique de Branly est amenée à disparaître à terme pour être transférée dans le nouveau lycée international qui doit être créé à Noisy-le-Grand. Ce sera l’équivalent du lycée international de Saint-Germain-en-Laye, mais dans l’est parisien. Il devrait ouvrir ses portes en 2014 ou 2016 selon les sources.

Les professeurs assurant les cours OIB étaient au départ uniquement des enseignements britanniques. Mais au vu de l’augmentation du nombre de sections internationales, les professeurs peuvent être maintenant des francophones bilingues, ce qui est le cas au Lycée-Collège Branly.

Ils sont en relation permanente avec l’Inspectrice de Cambridge et se rencontrent environ 3 fois par an.

Les programmes d’Histoire/Géographie sont supervisés par le gouvernement français, mais les sujets des épreuves du Baccalauréat sont préparés par les professeurs OIB, puis validés par Cambridge. En ce qui concerne la littérature, l’enseignement et les épreuves sont déterminés uniquement par Cambridge. Il y a à Cambridge des Inspecteurs qui se consacrent uniquement à l’examen de l’OIB à l’étranger et contrôlent tous les enseignements.

L’effectif d’entrée en seconde OIB est de 20 élèves dont le niveau d’anglais n’est pas forcément homogène car les 20 places sont à pourvoir obligatoirement. Néanmoins les professeurs d’OIB évaluent en fin de seconde quels sont les élèves qui ont le niveau pour passer en 1ere OIB . Ce qui explique (en plus de quelques départs) pourquoi cette année en 1ère il n’y a que 9 élèves.

Dans toutes les classes OIB le nombre de filles (environ 2/3) est supérieur à celui des garçons. A noter également qu’il y a peu d’élèves bilingues c’est-à-dire issus d’une famille ou au moins un des parents est d’origine anglophone, ou ayant vécu à l’étranger.

Histoire-Géographie OIB

Suite à la dernière réforme du Baccalauréat et concernant en particulier l’épreuve d’Histoire-Géographie, il est prévu que les élèves de la série S passent à compter de cette année l’épreuve d’Histoire-Géographie en 1ere. Mme Monteagle a bien expliqué que cette épreuve pour les OIB continuerait en fait à se dérouler en Terminale pour tous les élèves, quelque soit la série du Bac choisie (ES, L ou S).

Par contre le problème à résoudre se situe au niveau des heures attribuées en Terminale pour la préparation à cette épreuve. A l’heure actuelle, il n’est pas prévu d’heures d’Histoire-Géographie en Terminale S pour les OIB. Il va donc falloir que l’Administration, sur la dotation horaire de l’établissement, débloque d’une manière ou d’une autre des heures à attribuer aux Terminales S à compter de l’année prochaine. Plusieurs pistes sont envisageables, à Monsieur le Proviseur de trouver la plus satisfaisante.

Compte-tenu de cette réforme, les élèves en 16re S cette année effectuent 6H d’Histoire en français , ceux qui sont en 16re S OIB en ont donc autant + 2H en anglais, ce qui est relativement lourd en plus du programme normal. Il faudrait donc essayer de revoir ce nombre d’heures à la baisse pour la rentrée prochaine.

Le nouveau programme d’Histoire-Géographie pour les séries ES et L est beaucoup plus lourd que par le passé. En effet, au programme initial, est venue s’ajouter l’étude de l’Afrique du Sud, du Brésil et de l’interface Caraïbes.

Programmes :

Seconde :

  • Population,
  • Démographie,
  • Culture Histoire Britannique,
  • Renaissance,
  • XVIème et XVIIème Siècles,
  • Révolution Française, Napoléonienne, et Industrielle.

Première :

  • Grande-Bretagne,
  • Empire,
  • Colonisation et Décolonisation,
  • Les 2 guerres mondiales vues de l’Angleterre.

Terminale :

  • Histoire de 1945 à 1990

A l’oral, les élèves présentent une sélection de 10 questions (5 en Histoire et 5 en Géographie) définies par le professeur d’Histoire-Géographie et approuvées par Cambridge.

Mme Monteagle évoque le site web www.hoddereducation.co.uk où on peut trouver des manuels d’Histoire/Géographie en langue anglaise.

Littérature anglaise

Mme Viana a rappelé que le niveau d’anglais demandé aux élèves OIB est très élevé, ils doivent avoir en fin de Terminale un niveau de prépa littéraire.

En seconde, il n’y a pas de programme particulier, Mme Viana fait un maximum de méthodologie, travaille beaucoup sur la poésie et commence à étudier Shakespeare.

Le programme de littérature anglaise du Baccalauréat se prépare sur 2 ans, le programme changeant tous les 2 ans.

En fait, les élèves doivent présenter 3 œuvres à l’oral (dont obligatoirement une œuvre de Shakespeare) et 3 œuvres à l ’écrit (prose, poésie et théâtre) + 1 texte inconnu.

Pas de manuel spécifique en littérature.

Le compte rendu en PDF