Archives du blog

Le British Council organise « #studyukeurope: Gateway to the UK », premier salon en ligne sur les études supérieures au Royaume-Uni, du 19 Oct. au 13 Nov. 2020.

Au programme: + de 60 universités britanniques (anglaises, écossaises, galloises), reflétant la diversité du paysage académique britannique et de nombreuses universités de l’élite britannique issues du Russell Group.

Les étudiants peuvent s’inscrire gratuitement: https://bit.ly/3bQeIUR

Des webinaires et entretiens privés avec les universités seront organisés en ligne, l’occasion pour les étudiants de découvrir une large palette de disciplines mais aussi de s’informer sur les modalités de candidature et les opportunités d’emploi au Royaume-Uni.

#StudyUK #britishcouncileurope #studyukeurope #HigherED

Compte-rendu des réunions de rentrée pour la Section Inter le 19 septembre 2020 pour les parents d’élèves de Secondes, Premières et Terminales avec Mme Shall et M Tiffreau

Presentation OIB Branly réunion parents 2020

La maîtrise de la langue anglaise

Les élèves ont tous un très bon niveau d’anglais mais il y a de grandes différences néanmoins. Il faut continuer à améliorer sa langue. Mme Shall incite les élèves en seconde/leurs parents à s’adresser à M Lenoble s’ils rencontrent des difficultés de langage – elle ne fait pas des cours de grammaire mais elle ne néglige pas les lacunes que peuvent avoir des élèves pour autant.

Elle peut demander à un élève de refaire un travail qui a beaucoup de fautes de langue (c’est aussi l’occasion de faire remonter sa note!) et pour tous, pour vraiment progresser en anglais elle insiste sur la nécessité de beaucoup lire, d’avoir toujours un livre de chevet en anglais – M Tiffreau ajoute que toute lecture est bénéfique, comme des articles de presse, quel que soit le sujet.

Mme Shall demande souvent aussi aux élèves de faire une liste de 3 fautes récurrentes avant d’entamer leurs dissertations.

Profils des élèves et de la section

Cette année il y a 27 élèves en 2e, 26 en 1e et 24 en T (des effectifs stables).

50% de la classe de seconde viennent des collèges Watteau et Branly et 50% viennent d’ailleurs.

L’OIB compte maintenant pour 25% du coefficient du Bac, quelles que soient les spécialités choisies par ailleurs.

Orientation post-bac

Ce diplôme est reconnu en France ainsi qu’en Grande Bretagne – il certifie un niveau d’anglais C1/C2 et vaut l’équivalent de 4 ‘A’ levels (le maximum qu’on puisse obtenir en GB! – ndr).

Dans Parcoursup, on atteste du fait que l’élève prépare le diplôme OIB et la note de LV1 est automatiquement 20/20. L’OIB donne droit à la demande d’une place à l’université en Grande Bretagne : parallèlement à sa demande sur Parcours Sup, on peut faire la demande sur le plateforme UCAS. On doit choisir 5 établissements, fournir des lettres de recommandation de la part des enseignants (Mme Shall et M Tiffreau ont l’habitude), renseigner les notes prédictives (c’est à dire quelles notes est-ce que les élèves auront probablement au Bac – fournies par l’école, pas par les élèves!) et rédiger l’équivalent d’une lettre de motivation appelée Personal Statement.

C’est un long processus et les élèves de Terminale qui voudraient postuler pour une place au Royaume Uni sont incités à commencer dès maintenant à se renseigner, déblayer toutes les infos et faire leurs choix. La date limite d’envoi du dossier est le 15 janvier, ce qui suppose que le dossier soit prêt avant les vacances de Noël afin de pouvoir faire les dernier ajustements tranquillement. Pour ceux qui pensent à la médecine, les études vétérinaires ou les examens d’entrée d’Oxbridge (pour Oxford et Cambridge) les dossier sont à rendre plus tôt encore, le 15 octobre.

Mme Shall et M Tiffreau sont disponibles pour aider les élèves dans ces démarches et ils demandent tous les ans aux anciens élèves de venir en classe expliquer leur candidature. Et pour commencer vous pouvez vous renseigner sur le site de l’UCAS qui est très complet. Voici un lien: https://www.ucas.com/

A l’heure actuelle la situation pour les étudiants de l’UE venant en Angleterre n’est malheureusement pas claire. Pourraient-ils encore bénéficier automatiquement des prêts étudiants (student loans)? Et quels seront les frais de scolarité? L’Ecosse est traditionnellement une destination très intéressante pour les étudiants français car elle applique les mêmes tarifs pour les ressortissants EU que pour les étudiants écossais – tarifs bien plus bas (approx 2000 euros par an) mais est-ce que ce système va perdurer ?

Pour la République d’Irlande il faut passer par l’organisme CAO, voici le lien: https://www.cao.ie/

L’association des parents d’élèves APESIA espère aussi organiser de nouveau une réunion d’informations pour les parents qui pensent à ces destinations ainsi que le Canada ou l’USA – nous vous tiendrons au courant!

L’année dernière un quart des élèves sont partis à l’étranger.

BAC OIB

Pour revenir aux épreuves de l’OIB, elle ont lieu d’habitude fin mai/début juin pour les 2 écrits, et après toutes les épreuves du Bac, fin juin, pour les deux oraux. Mais en raison de la réforme du bac, ce calendrier pourrait être modifié. Nous n’avons pas encore d’information officielle.

Pour ceux qui le passent en 2021 en littérature il y aura une épreuve orale et une épreuve écrite avec trois dissertations à écrire en 4h (3 essays) – 2 essays sur des oeuvres étudiées en classe et le troisième sur une oeuvre non connue. Bonne nouvelle pour ceux qui passeront le bac après 2021: cette épreuve écrite ne comportera plus d’oeuvre surprise – il y aura une question sur la pièce de Shakespeare étudiée en cours et deux questions sur 2 autres oeuvres déjà étudiées.

En Histoire Géo pour l’épreuve écrite, il y a deux parties (une pour l’Histoire et l’autre pour la Géographie) : les exercices sont la dissertation (essay) et l’analyse d’un document, ainsi qu’un exercice de cartographie. L’épreuve orale dure 15 minutes (avec 15 minutes de préparation) sur l’un des sujets sur une liste connue des élèves (ces sujets sont annoncés 6-8 semaines avant le bac).

Les épreuves orales ont lieu au Lycée Francois 1er à Fontainebleau – il y a généralement la possibilité d’être logé à l’internat pour ceux qui doivent passer tôt le matin.

Divers

Un mot sur le stress que peuvent ressentir vos enfants : les enseignants constatent que tous les ans il y a quelques élèves qui s’inquiètent plus que les autres. Soyez vigilants et sachez que ces élèves seront accompagnés par les professeurs.

Un mot aussi par rapport à la situation sanitaire actuelle: si un élève doit s’absenter, le plus pratique et le plus efficace est de demander par photo les notes prises par d’autres élèves pour rattraper les cours. Les enseignants diffusent également leurs documents bien entendu. Il ne faut pas hésiter à les contacter.

Voyages

Et pour finir, comme tous les voyages à l’étranger sont suspendus et mêmes des initiatives comme les Model United Nations avec le voyage à Lyon tous les ans ne pourront peut-être pas se faire, Mme Shall et M Tiffreau vont réfléchir à des activités alternatives pour ponctuer – et agrémenter – l’année scolaire!

Un premier projet sera un Readerthon avec l’association Room to Read. Ce projet va demander beaucoup de livres (provisoirement) – Mme Shall va peut-être demander à vous les parents de prêter des livres. Merci d’avance!

(Ce compte-rendu était rédigé par un membre de l’APESIA – l’association des parents d’élèves de la section inter)

Apesia is organising a showing of Sing Street on March 22nd at 5.30pm, at the Nogent Royal Palace Cinema. Ticket prices are subsidised by Apesia and are half price: only 4 euros!

Sing Street is based in Dublin, Ireland and tells the story of a teenager, Conor, who starts up his own band to impress an aspiring model, Raphina.

The film will be in English with French subtitles.

Come and join us! Reserve your ticket by sending an email to contact@apesia94.org

On  October 12th we held a Q&A session at the Lycée Branly about opportunities for studying abroad. Speakers at the meeting included parents whose children are now studying in England and Scotland (or whose children had successfully applied to study abroad but finally chose to stay in France). We talked in detail about the application process through UCAS, tuition fees, the financial help available, the trials and tribulations of writing the personal statement and life for our children abroad. We also received feedback from a member who attended the International Student Fair organised in Paris in September by the association CIS (Council for International Schools) in partnership with AAWE. Several parents expressed an interest in Canada and an Apesia member whose child successfully applied to a Canadian university would be very pleased to share his experience with us. He could not attend the meeting on this occasion but we will organise another session very soon.
In the meantime, please find below a list of organisations and events that could be useful to you and your children:

The SOS Help Autumn book sale will arrive in Paris in September!
Our popular sale of English Language Books will provide you with the opportunity to refresh your book shelves with some great new reads.