Anais (Bac 2007)

Je suis en première année de prépa HEC à Saint-Maur.
Je ne sais pas si l’OIB joue une très grande différence pour l’admission dans cette prépa. En revanche, pendant l’année, je me suis vite rendu compte de l’avantage d’avoir fait l’OIB, à savoir une plus grande culture historique anglo-saxonne (importante pour les épreuves d’anglais, et de manière générale, pour les épreuves d’histoire), et un avantage indéniable pour les colles (interrogations orales d’anglais).
Un seul point négatif peut-être : la déception de devoir faire de la grammaire de base en cours d’anglais après avoir été habituée à étudier de la littérature…
Bon courage à tous les élèves d’OIB !